Les sirènes de Bagdad de Yasmina Khadra

Les sirènes de Bagdad de Yasmina Khadra
0 274

Si vous connaissez pas Yasmina Khadra, dont on a longtemps pensé qu’il était une femme de par ce pseudonyme, voila un petit avant goût…

Yasmina Khadra est un de ces auteurs que l’on rencontre avec le plaisir de retrouver un bon ami trop longtemps perdu de vue.

Il incarne la profondeur d’un arabe venu du fond de désert pour incarner tous ce que la modernité et l’ouverture d’esprit en a, armé d’un féminisme et un sens d’analyse assez singulier, Yasmina Khadra appartient à ce cercle de plume qui vous charme et vous fait voyager en plein rêverie et espoir.

Son livre Les sirènes de Bagdad, je l’ai commencé juste après notre rencontre à l’institut français de Casablanca, et je l’ai refermé tard la nuit en cherchant mon souffle. Pendant ces trois cents pages, j’ai été littéralement projeté dans la peau du narrateur,un jeune Bédouin devenu terroriste pour venger son père humilié.

En ces temps troublés, on ne peut que rendre hommage à cet auteur de vouloir témoigner de la souffrance endurée par ces peuples du Moyen-Orient. Ecrivant une fiction, il nous raconte une réalité.

 

Score safaa 07,5/10

Comments
Loading...